Langue: franšais english

L'expertise et la connaissance du terrain…

En 15 ans, 180 missions dans près de 40 pays, soit plus de 400.000 kilomètres parcourus à travers toute l'Europe ! Mes fonctions antérieures ont entraîné des missions à l'étranger, non seulement liées aux présidences successives du Conseil (réunions ministérielles formelles et informelles), mais également liées à la défense des intérêts régionaux et à la promotion de meilleures pratiques dans des dossiers sectoriels spécifiques (missions avec la DG Relex en Tunisie pour le partenariat euromed, organisation de conférences sur les fonds structurels ou sur l'élargissement, participation active aux Open Days du CdR, conférence pour le réseau EBN à Naples, formateur dans le cadre de l'Académie formation de l'ARE,…). Ces missions me permettent d'avoir une vision très diversifiée des régions européennes.

Des contacts privilégiés avec les 243 bureaux de représentations régionales à Bruxelles et avec plus de 300 régions dans toute l'Europe…

En tant que Délégué de la région-hôte pendant onze ans et en tant que Secrétaire Général de l'ARE, j'ai entretenu de bonnes relations publiques avec les 243 représentations locales et régionales présentes à Bruxelles avec lesquelles je travaille encore aujourd'hui dans le cadre de mon expertise du fait régional. Le travail de lobby mené envers la Commission et le Parlement européen avec d'autres bureaux ont permis d'obtenir des projets-pilote dans les domaines des Régions de la Connaissance (réseau ERRIN), du partenariat Euromed (réseau MedPact) ainsi que la création du nouveau réseau NEREUS (autorités locales et régionales utilisatrices de technologies de l'espace).

Dix années d'expériences et de travail dans les réseaux européens.

Dans le cadre mes activités professionnelles, j'ai pu acquérir plus d'une décennie d'expériences et de travail concret au sein de plusieurs réseaux européens, qu'ils soient formel ou informel, qu'ils soient thématique ou politique.

Réseaux de villes et la dimension urbaine

Actif dans des réseaux de villes tels que Eurocities, 'Cities for Cohesion', le Réseau des villes-régions capitales où j'y défendais la dimension urbaine dans les fonds structurels européens, je m'implique encore et toujours dans la politique euro-méditerranéenne. Cela se passait via le réseau des villes Euromed où des projets concrets de coopération décentralisée ont vu le jour par le biais de projets co-financés par la Commission européenne (Med'pact, CIUDAD, GODEM, …). Ma participation à la session inaugurative de l'ARLEM (Barcelone) et à sa session de Bari (2012) indique l'intérêt que je porte à cette thématique.

Réseaux thématiques et porte-voix régional

Co-fondateur du réseau ERRIN (European Network for innovative Regions) en 2003 et membre du Management Board jusque 2009, j'ai œuvré - au nom de la Région de Bruxelles-Capitale - avec 8 autres régions européennes pour faire de ce réseau le porte-voix de la dimension régionale de la recherche auprès des instances européennes. Fort de cette expérience, j'ai également participé à toutes les phases du «montage» du réseau NEREUS, un réseau européen des régions utilisatrices des technologies de l'espace où je siégeais au Management Board jusqu'en 2012.

Réseaux à vocation politique et engagement personnel

Parallèlement à cet engagement au sein de réseaux régionaux thématiques, j'ai pu acquérir une grande expérience dans les réseaux politiques tels REGLEG (réseau des régions à pouvoir législatif), réseau dont j'ai assumé le Secrétariat général en 2011, Bruxelles-Capitale détenant la Présidence dans le cadre d'une présidence en trio régional (Aragon en 2010, Bruxelles en 2011 et Vienne en 2012). Ma première participation à une réunion de l'ARE (Assemblée des régions d'Europe) date de 2002 à Pecs (Hongrie). Dix ans plus tard, j'en deviens le Secrétaire général.

Le travail concret dans les réseaux, c'est ….

… agir et réagir aux textes en préparation dans la cuisine européenne et en discuter avec ses partenaires dans les réseaux…

… Être sur le terrain en participant à des séminaires et à des conférences, …

… Participer activement aux universités d'été (ARE), aux Opendays du Comité des Régions, …

… Faire passer ses idées auprès des acteurs régionaux…

… donner des formations dans le cadre de l'Académie de formation de l'ARE aux quatre coins de l'Europe…

… faire connaître les réseaux via les sites web et les newsletters…

… surtout être présent à Bruxelles lors des manifestations formelles et autres activités sociales (cocktails, réceptions,…) afin de mettre en œuvre un networking humain.